<p id="p6hpt"><li id="p6hpt"><menuitem id="p6hpt"></menuitem></li></p>
      1. <acronym id="p6hpt"></acronym>
      2. <track id="p6hpt"><em id="p6hpt"></em></track>

        PRINTEMPS/ETE 2008

        照片 Photo 視頻 Video
           
           

        Le retour de Pierre Cardin sur ??la route de la Soie??

        La collection Pierre Cardin Printemps été 2008 est présentée à Dunhuang

        (Le 20 octobre 2007, Dunhuang) Pierre Cardin, le grand artisan de la mode est de retour sur la route de la Soie avec la haute couture qu’il avait déjà avec grand succès apportée de France en Chine il y a 30 ans. Minutieusement préparé par la Représentante Générale de la société Pierre Cardin en Chine Fang Fang et son adjointe Zhang Wei, le défilé de la collection Pierre Cardin printemps/été 2008 est présenté dans le cadre du désert infini du Mont Mingsha à Dunhuang. Faisant allusion au voyage de l’émissaire Marco Polo arrivé en Chine par la route de la Soie il y a plus de 700 ans, Pierre Cardin avec son ingéniosité habituelle utilise une création originale pour sous-entendre qu’il s’agit là du seul moyen pour le voyageur européen de se faire accepter par ce lointain pays d’Orient.

        Pour ce défilé de mode rien de compliqué ou de pompeux n’a été érigé. Les mannequins émergent de derrière une dune entrant progressivement dans le champ visuel, puis arrivant au dessus du regard des spectateurs, ils avancent lentement sur 280 mètres d’une "route soyeuse" qui serpente le long des dunes gracieuses. Le couchant descend à l’Ouest, et le ciel empourpré constitue l’arrière-plan de la "scène"… Cela n’est pas un mirage que l’on apercevrait après un pénible voyage dans le désert, mais ressemble plut?t à une caravane de marchands venue de loin, qui par chance fr?le le temps d’un instant le grand fleuve de l’histoire et poursuit son chemin.

        Le thème de la collection Pierre Cardin printemps/été 2008 est "Marco Polo", et comme d’habitude, les créations de cette saison sont réparties en trois séries originales?: ?"Venise", "la route de la Soie" et "le pays des Immortels" . Pierre Cardin et son styliste en chef, Sergio Altieri qui travaille avec lui depuis plusieurs années, se sont eux-mêmes rendus dans le désert de Dunhuang où ils ont présenté près de 200 vêtements. Faisant preuve d’une riche créativité, Fang Fang, la Représentante Générale de Pierre Cardin en Chine a quant à elle eu recours à différents styles de danse, et a con?u plusieurs accessoires symbolisant différents pays ou régions dans des ballets faisant le lien entre les trois séquences du défilé. ?La créativité et la combinaison esthétique de l’ancien et du moderne ont éte le secret du succès de ce défilé.

        Le désert flotte sur Venise

        Les masques sont un trait caractéristique de Venise. Un masque blanc immaculé de 3 mètres de haut se dresse sur une dune de sable, 4 danseurs apparaissent sur l’air de l’opéra italien ??Comme autre fois??. Ils suivent la mélodie avec des mouvements de danse, et soudainement des pigments multicolores jaillissent de leurs dix doigts aspergeant le masque immaculé, si bien qu’à la fin de la danse le masque est éclatant de couleurs. Les mannequins commencent à appara?tre.

        La série "Venise" est dominée par le style frais de vêtements légers et courts. La longueur de toutes les robes des modèles féminins s’arrête 10 à 20 cm au dessus du genou, laissant les jambes nues et la peau absorber librement la luminosité du soleil. Les palettes contrastées qui ont souvent marqué les dernières saisons ont ici disparu, et cette série "Venise" utilise dans son intégralité des couleurs pures plus vivres. Pour garantir la pureté des tons, toutes les teintures ont été réalisées au Japon, et le mélange soigné de toutes sortes de couleurs accentue l’effet ethnique. Les matières plastiques colorées très en vogue cette saison apparaissent à plusieurs reprises dans cette série, appliquées en transparence sur les T-shirts, elles laissent deviner la peau de fa?on très sexy.

        La route de la Soie par une nuit d’orage

        Des roulements de tonnerre parviennent de loin, un orage va s’abattre sur la route de la Soie. Dix guerriers vêtus de noir et armés de grands sabres se livrent à une danse de combat acharnée. Mais en regardant de plus près, ce ne sont pas des sabres ordinaires?: leurs lames qui renvoient une lumière argentée ont la forme stylisée de l’éclair. Et c’est justement de cet éclair que la série tire l’élément essentiel de son inspiration.

        Les couleurs argent, noir et sable dominent cette série de la "route de la Soie". Le symbole de l’éclair est habilement repris sur l’encolure, la poitrine, les épaules, les manches et au dos de Tee-shirts ou chemises noirs masculines, faisant ressortir le caractère indomptable de l’homme face à la grace féminine. Les vestes décontractées des tenues masculines et les tricots en jersey féminins sont sans aucun doute les créations les plus pragmatiques de cette série. Assorties aux couleurs naturelles blanc, beige, kaki et marron et aux matières d’une finesse extrême, elles sont un ravissement pour les yeux et l’esprit.

        Au crépuscule, on entre par mégarde au "pays des Immortels"

        Le couchant descend doucement à l’Ouest, sur le désert le crépuscule est sombre et puissant. Un long dragon se réveille et entame sa danse. Traditionnelle danse chinoise du dragon, celle-ci présente cependant un aspect peu commun?: le corps du dragon est une cravate de près de 20m de long?! Le dernier bond de la danse du dragon marque le début ?de la dernière série de cette collection, intitulée "le pays des Immortels".? Cette dernière série est essentiellement réservée aux tenues de soirée et à la robe de mariée. Les robes de soirée sont pour?l’essentiel réalisées dans des taffetas légers et flottant. La scène que forment ces silhouettes avan?ant légèrement sur les dunes de sable éveille l’image "d’immortels volant dans l’au-delà".

        Alors que le défilé atteint son apogée, un mannequin portant la robe de mariée émerge lentement sur un chameau. La scène suggère le cortège d’une noce chinoise des temps anciens où la mariée est amenée à dos de chameau. Ce qui saute aux yeux c’est le choix exclusif du "rouge chinois" traditionnel pour toutes les robes de soirée de la collection, à l’exception de la robe de mariée ! Ces robes sont également des modèles que Pierre Cardin a dessinés spécifiquement pour la Chine. Autres touches attirant l’attention, les bijoux qui ornent ces robes de soirée sont d’imposantes serrures en bronze portées en pendentif, ou liées à la taille des mannequins. Ces accessoires directement inspirés des massifs fermoirs en bronze des grandes portes de l’architecture chinoise traditionnelle, ont du cachet et font preuve de la grande originalité du créateur.

        伊人成人网